• Home
  • Comment entretenir votre tronçonneuse ?

Comment entretenir votre tronçonneuse ?

Pour bien utiliser une tronçonneuse, vous devrez commencer par bien l’entretenir…

Ces pratiques vous garantiront une utilisation sécurisée de cette machine, notamment en prévenant contre divers risques et pannes. De telles manipulations sont nécessaires pour l’entretien de votre tronçonneuse afin qu’elle fonctionne normalement. Un bon entretien vous permettra de tronçonner sereinement et durablement, dans le temps.

Si vous utilisez votre tronçonneuse alors qu’elle n’est pas suffisamment huilée ou que son filtre à air est bouché, vous pourriez définitivement signer son arrêt de mort. Voici donc un petit guide des manipulations à faire et des pratiques qui garantissent à votre tronçonneuse une meilleure longévité et un fonctionnement correct.

entretien tronconneuse

Entretenir la tronçonneuse avant utilisation

Les performances remarquables de votre tronçonneuse résulteront essentiellement de la manière dont vous l’entretiendrez. Cet entretien doit être régulier et bien exécuté pour que vous ne subissiez pas d’accident durant le tronçonnage.

L’entretien de la tronçonneuse commence avant son usage. Le premier contrôle consiste à vérifier de vos propres yeux l’état général de la machine, afin de remarquer et corriger toute anomalie. De nombreux éléments feront l’objet de ce contrôle, à l’exemple de la tension et de l’affûtage de la chaîne, l’état du pignon d’entraînement, du filtre à air, de la chaîne, etc.

Si la chaîne est vieille ou en mauvais état, remplacez-la immédiatement, croyez moi vous préférez acheter une nouvelle chaîne que d’utiliser une tronçonneuse au moment ou la chaîne explose… Des débris peuvent voler dans tous les sens et votre casque à visière ne suffira certainement pas à les stopper !

Lors de ce contrôle visuel, vous vérifierez également le réservoir d’huile de la chaîne et le réservoir du carburant pour prévenir toute fuite.

entretien avant usage

La gâchette et le frein de chaîne seront vérifiés pour voir s’ils fonctionnent correctement. Le fil de bougie fera également l’objet d’une vérification rapide.

Si ces éléments sont défectueux, n’utilisez SOUS AUCUN PRÉTEXTE la tronçonneuse.

L’affûtage de l’appareil et l’entretien du moteur font partie de ce contrôle, ainsi que la vérification des vis apparentes. Elles doivent être bien fixées pour éviter tout dysfonctionnement ou tout simplement pour éviter les vibrations entre les pièces qui pourraient finir en casse. Le contrôle de la tension du frein de chaîne est aussi une priorité. Vérifiez, notamment, que cette chaîne est bien ajustée et que le fonctionnement du frein est normal.

Entretien et nettoyage du frein de chaîne et du guide

Le frein de chaîne doit être bien nettoyé avant son usage. Il suffit d’appliquer de la graisse sur la chaîne en veillant à ce que le pignon se positionne au-dessus du haut de la barre de guidage. Après l’usage de la tronçonneuse, vous pourrez procéder à une lubrification de la chaîne afin qu’elle ne subisse pas de frottement au prochain usage. Le guide étant délicat, il est judicieux de le changer de façon régulière afin d’éviter qu’il ne se casse. N’oubliez pas de changer vos chaînes de tronçonneuse au cas où elles deviennent trop usées.

Entretien et nettoyage de chaîne

Le guide de la tronçonneuse est une pièce clé dans la mesure où il assure une rotation correcte et bien droite de la chaîne, ce qui permettra à la machine de bien couper le bois. En premier lieu, vous devrez l’enlever de la tronçonneuse pour pouvoir procéder à un nettoyage direct du guide. Etant donné que la chaîne passe à plusieurs reprises sur les arbres, des barbes se forment sur le guide de tronçonneuse. Pour l’enlever, vous devrez limer ces dernières.

Entretien après utilisation de la tronçonneuse

L’entretien continue après que vous ayez éteint votre tronçonneuse. L’essentiel consiste surtout à un nettoyage des éléments de la machine. Après le découpage ou l’élagage, des traces de résine ainsi que de la sève s’incrustent sur la chaîne. Pour les éliminer, un produit anti-résine est conseillé. Si vous ne disposez pas de ce produit, vous pourrez nettoyer cet élément avec un autre produit de substitution : l’essence fonctionne très bien, veillez tout de même à bien essuyer la machine ensuite (avec un chiffon sec).

Enduisez ensuite de l’huile fine sur la chaîne afin de la graisser et de lui redonner de la propreté.

Entretien après utilisation de la tronçonneuse

Les prises d’air devront également être nettoyées de temps à autres, si vous utilisez une tronçonneuse électrique. S’il s’agit d’une tronçonneuse thermique, les filtres à air et à carburant devront être nettoyés.

Les tronçonneuses thermiques ayant un fonctionnement plus complexe (et salissant) que les tronçonneuses électriques, vous devrez nettoyer leur filtre à air et leurs ailettes et prises d’air une fois sur 4 ou 5.

Carburant et mélanges

Les tronçonneuses thermiques marchent à l’aide d’un moteur dit « deux temps ». Ce dernier fonctionne à l’aide d’un carburant déjà huilé qui permet de le lubrifier pendant le fonctionnement. Ce carburant est composé d’un mélange d’huile et d’essence. Si vous le faites vous-même, le mélange doit être minutieusement dosé, et doit respecter à la lettre les instructions du constructeur. Si ces proportions sont dépassées l’échappement fera trop de fumée, ce qui provoquera une hausse des débris et encrassera le moteur. Cela endommagera le mécanisme de démarrage de votre tronçonneuse et son fonctionnement général sera perturbé.

Carburant et mélanges en cas de tronçonneuse thermique

Si la proportion en huile est trop faible, le moteur de la tronçonneuse risque de s’user très rapidement et les pistons pourraient se bloquer.

Il existe une astuce pour savoir si vous avez trop ou pas assez d’huile dans votre moteur : vérifier la couleur de l’électrode de masse de la bougie de la machine. Si elle est blanche, la proportion d’huile est insuffisante, si elle est noire et que des calamines y sont déposées, c’est qu’il y a trop d’huile. Si l’électrode est grise et qu’il n’y a pas de calamine déposée dessus, le mélange est donc bon et peut être versé dans le moteur.

On oublie très souvent de nettoyer le carter de protection du guide-chaîne. Bien que cette opération doive se faire seulement une fois par saison, elle reste quand même essentielle. Pour la réaliser, vous devrez enlever le carter, le guide-chaîne et son support, c’est-à-dire les plaques de la machine. Ce nettoyage complet se fait, d’abord, en ôtant les énormes amalgames de sciure qui se forment sur le carter. Ils s’enlèvent grâce à une soufflette ou une brosse. Ensuite, vous le nettoierez entièrement avec du gas-oil et terminerez en le soufflant ou en le brossant une dernière fois.

Ces étapes d’entretien sont à réaliser dès lors que vous démarrerez votre tronçonneuse pour la première fois, et au fur et à mesure que vous l’utiliserez.